Jee Eun Franziska Lee

11.06.18 - Radio France Musique zur CD „L'Heure Exquise

Radio France "En Pistes" 9h bis 11h

Sendung "Actualité du disque : Françaix, ..."


Von Rodolphe Bruneau-Boulmier und Emilie Munera

Sie hörten das Prelude der Klaviersonate von Jean Françaix, ein Auszug aus einem anspruchsvolles Programm, das von einer Musikerin in ihrer ersten CD vorgestellt wird. Sie ist in der Reihe "Premiere Portraits" des Labels Capriccio erschienen, das jungen Künstlern die Möglichkeit bietet, ihre erste Plattenaufnahme zu veröffentlichen.Diese Musikerin heist Franciska Lee. Die Pianistin ist 1988 in Seoul geboren und sie nennt ihre CD "L'Heure Exquise", ihre CD ist unserem nationalen Repertoire gewidmet. Aber nicht mit den so häufig eingespielten Werken von Debussy, Ravel, Faurée, die man so oft hier im Programm hört. Nein, die Pianistin geht weiter und nimmt sich der Werke an, die von unseren Pianisten so oft vernachlässigt werden: Werke von Jean Françaix, Francis Poulenc, Pierre Sancan und Henri Dutilleux. Sie eröffnet die CD mit der Sonate für Klavier von Dutilleux, und sie spielt sie wahnsinnig gut, mit viel Energie und Präzision, man spürt dass sie keine technischen Probleme kennt, was es ihr erlaubt, sich auf alles andere zu konzentrieren. Sie hat mich von Anfang bis zum Ende beeindruckt.

Die CD lohnt sich wegen ihrer Interpretin und und wegen des Programms. Denn man hört die Sonate pour Piano von Jean Françaix nicht oft, er hat sie für die Pianistin Idil Biret geschrieben.

----- Musik ----

Auch Poulenc nimmt einen großen Teil des Programms auf dieser CD ein, mit seiner Suite Française, seiner Trilogie Napoli, und mit Mélancolie, einem kleinen 1940 geschriebenen Stück, das sehr typisch für Poulenc ist, der wie immer überrascht. Ich habe Ihnen letzten Freitag von der Dualität erzählt, die oft in der Musik von Poulenc zu finden ist. Aber dieses Stück richtet sich an die alte und die neue Welt, mit seinen Harmonien sind wir zwischen Chopin und Debussy, aber es ist doch Poulenc, gespielt von Franziska Lee.

ORIGINAL

Le prelude de la Sonate pour Piano de Jean Françaix, un programme audacieux défendue par une musicienne dans c'est le premier disque dans la collection Premiere Portraits. C'est une collection du label Capriccio qui laisse la chance à des jeunes artistes d'enregistrer leur premier disque. Et donc cette musicienne elle s'appelle Franziska Lee, c'est une pianiste née à Séoul en 1988 et elle appele son disque de L'Heure Exquise, ca consacre à notre répertoire national mais pas avec les oevres les plus enregistrées, pas de Debussy, de Ravel, de Faurée comme on l'entend souvent dans ce jour de programme. Non la pianiste va plus loin et pioche dans sa répertoire parfois délaissé par nos musiciens avec des œuvres de Jean Françaix, Francis Poulenc Pierre Sancan et Henri Dutilleux. C'est la Sonate pour Piano de Dutilleux que ouvre le disque est qu'elle joue sacrément bien avec beaucoup d'énergie et de précision. On sent qu'elle n'a aucun problème technique, ce qui la permet de se consacrer évidemment sur tout le reste et elle m'a impressionné du début à la fin et vous-même Rodolphe - il y a quelque chose d'énergie, au début vous avez dit quelque chose il n'y a pas un problème technique.

Le disque vous avez compris vaut le coup pour l'interprete et pour le programme, puisqu'on entend pas souvent la Sonate pour Piano de Jean Françaix écrit pour Idil Biret. Poulenc pourqu'elle occupe une bonne partie aussi de ce programme avec sa Suite Française, sa trilogie Napoli et Mélancolie, une petite pièce ecrit en 1940 assez typique de Poulainc qui comme toujours surprend. J'en vous parlée a vendredi dernier de la dualité souvent de la musique de Poulenc, mais cette mélodie a fait appel à l'ancien et au nouveau monde dans ses harmonies nous sommes entre Chopin et Debussy mais c'est bien du Poulenc, joué par Franziska Lee.

----- Musik ----

Mélancolie de Francis Poulenc, c'est joué par Franziska Lee, cette jeune artiste qui vient de Corée du Sud et ca s'appelle L'Heure Exquise. Cet extrait de cette collection Premier Portraits chez Capriccio, une collection consacrée aux jeunes musiciciens. On écoutera peut-être prochainement le premier mouvement de la sonate de Henri Dutilleux - avec plaisir - mais oui c'est tout lendemain dans cette emission - oui, et cest souvant un oevre que est jouée par des femmes - oui vous avez raison - femmes comme Geneviève Dutilleux, Marie-Catherine Girod, Claire-Marie Le Guay sont très nombreux d'avoir enregistrée cette sonate. Tu dois y avoir quelque chose qui qui plaît aux femmes dans cette magnifique sonate.

Zurück zur Übersicht